Rechercher
  • David Dessolis

Comment faire travailler votre cerveau en arrière-plan

Point 1 : réflexions sur le développement personnel

Faites travailler votre cerveau en arrière-plan

Si le temps avance c’est pour nous rappeler que nous sommes des êtres de mouvement, de dynamisme, de progression. Pour cette raison, aujourd’hui je vous invite à continuer à vous exercer à la précision de vos objectifs.

Prenez votre timer, programmez une sonnerie marquant la fin de l’exercice dans 15min et répondez aux 10 questions suivantes :

1. Si je pouvais obtenir tout ce que je veux, quel genre de vie je voudrais ?

2. Si j’étais certain de ne pas échouer, qu’est-ce que je ferais ?

3. Qu’aimerais-je apprendre ?

4. Quels traits de caractère aimerais-je avoir ?

5. Qui seraient mes amis ?

6. Qui serais-je ?

7. Quelles décisions dois-je prendre sur le plan financier ?

8. Qu’aimerais-je acquérir ou construire ?

9. Quelles aventures aimerais-je vivre dans ma vie ?

10. Quel rôle puis-je jouer pour impacter positivement le monde ?

Maintenant que vous avez répondu à chaque question, fixez-vous des délais par ordre de priorité pour atteindre chacun de ces objectifs (de 6 mois à 20 ans ou plus). Décidez ensuite de l’objectif principal que vous voulez atteindre dans 1 an. Enfin, prenez 5 min maximum pour écrire la raison pour laquelle vous vous engagez à atteindre ce but d’ici 1 an.

Pour vous aider à renforcer votre détermination à atteindre votre cible, posez-vous ces questions : Quelle image auriez-vous de vous-même si vous aviez atteint votre objectif principal dans 1 an ? de votre vie ? Quelle petite action puis-je mettre en place dès aujourd’hui pour « lancer la machine » ?

Le secret pour atteindre vos buts, c’est de conditionner votre cerveau et lui indiquer le chemin sur lequel se concentrer. Pour cette raison, imprimez dès maintenant vos réponses, trouvez un endroit où accrocher votre feuille et prenez l’engagement de passer 10 min par jour (5 min le matin et 5 le soir) à lire et vous imprégner de vos réponses. Pour être certain de vous en souvenir, mettez 2 rappels dans votre téléphone à heure fixe chaque jour.

Souvenez-vous : chaque fois que vous vous focalisez sur un objectif, vous vous en rapprochez.

Point 2 : réflexions sur le développement professionnel

Prenez soin de votre clientèle

× Pas de client : pas de chiffre.

× Des clients mal servis : mauvaise réputation.

× Mauvaise réputation : pas de chiffre.

× Bonne réputation : beaucoup de clients.

× Beaucoup de clients : beaucoup de chiffre.

A priori c’est clair à comprendre. Mais faites-vous vraiment ce qu’il faut pour bien servir vos clients ?

Peu de commerciaux ou de force de vente travaillent vraiment à développer une clientèle et plus encore à la fidéliser. La raison est simple : s’occuper des clients est la tâche la plus compliquée de l’entreprise. Diriger une entreprise est plus simple que vendre. Manager une équipe est plus simple que vendre et s’occuper des clients. Car les vendeurs sont toujours en première ligne. Or, c’est au front que l’argent se fait. Ainsi, ceux qui font vivre la société sont les vendeurs.

Vous voulez développer votre portefeuille contact, votre clientèle, bref votre chiffre ? Décidez de vous atteler à prendre soin des clients présents et à venir. Ne sont-ce pas les clients qui sont au cœur du marché ? qui vivent au milieu même de la conjonction entre l’offre et la demande ? qui côtoient vos concurrents ? qui finalement savent ce que vous avez besoin de savoir…

Servez bien vos clients, et vous connaîtrez ce qui fonctionne et ce qui va échouer, ce qui est utile en termes de service et ce qui est superflu, ce qu’ils sont prêts à payer et ce qu’ils refuseront toujours de mettre sur la table.

Connaissez vos clients pour en prendre soin, prenez-en soin pour les connaître et ils prendront soin de vous faire connaître ce dont vous avez besoin pour croître.

Point 3 : réflexions sur le développement commercial

Ce que vous faites prouve ce que vous pensez.

En conséquence, vos résultats sont le reflet immédiat de votre système de pensée.

Or, si vous cherchez à vous développer vous devez saisir la notion de vous différencier.

En restant au même niveau que les autres, vous serez irrémédiablement contraint à niveler vos prix vers le bas, donc à étouffer vous-même votre chiffre d’affaire. Inversement, en adoptant les systèmes de pensées, les paroles, les attitudes et les comportements commerciaux qui feront la différence, alors vous serez légitimes pour assumer des tarifs plus hauts et par voie de conséquence laisser augmenter votre chiffre.

Ainsi, soit vous demeurez banal et vous baissez vos prix pour attirer, soit vous en faites davantage et vous le montrer pour augmenter vos prix et les faire accepter.

Mais comme le monde ne peut pas connaître ce qui est meilleur s’il est caché, faite savoir ce que vous faites de différent et de qualitatif. Toute plus-value doit être mise en lumière. C’est ainsi que vous travaillerez moins pour gagner plus (Ce n’est pas une promesse vaine mais une évidence mathématique : si vous baissez vos prix, vous devrez travailler plus pour assumer une croissance soutenue dans les 24h que compte une journée. Si vous augmentez vos prix, vous aurez besoin de moins de clients pour générer en 12h un chiffre demandant 24h à la politique des bas prix).

Voilà, ce billet touche à sa fin, j’espère que vous y avez trouvé des informations intéressantes pour votre développement humain, entrepreneurial et commercial.


Que votre journée soit puissante et inspirée !

David Dessolis



0 vue
 

©2020 David Dessolis

Mentions légales: ​www.daviddessolis.com Dessolis David. Avenue de Castelnau 34000 Montpellier. 0763734931. ​SIRET 510 384 472 00039 APE 9609Z.

Ce site est hébergé par : Wix . Wix.com Inc. 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158. Téléphone : +1 415-639-9034.