Rechercher
  • David Dessolis

La puissance réside dans la croyance (3)

Point 1 : réflexions sur le développement personnel

La puissance réside dans la croyance (3).

A la lecture des feuillets précédents, vous aurez compris que tout dans notre comportement prend sa source dans nos croyances. Or, ce qui est intéressant c’est qu’il existe non pas des croyances, mais 3 niveaux précis de certitude :

1. Les opinions

2. Les croyances

3. Les convictions

Dès lors que ce que vous croyez est fondé sur des points de vue ou perceptions passagers, ce que vous croyez n’est qu’opinion et il y a de fortes chances que vous en changiez rapidement.

A l’inverse, les croyances, fondées sur des expériences de vie, ont un tel socle émotionnel et affectif qu’il sera difficile de vous en faire changer. Néanmoins, un questionnement nouveau vous permettra de faire évoluer ces croyances ; même si elles ont influencé votre vie jusqu’ici.

Enfin, les convictions fortes sont souvent fondées sur ce qu’on peut appeler des passions. Le socle émotionnel et affectif est ici si fort et dense que tenter d’avoir un débat avec quelqu’un sur ses certitudes peut s’avérer houleux si ce dernier ne contrôle pas ses émotions. Pourtant, pour celui qui s’en sert pour avancer, ses convictions peuvent s’avérer utiles à l’atteinte d’un objectif de vie. En somme, ce dont nous sommes convaincus peut multiplier notre capacités, nos forces, etc. ou à l’inverse nous rendre impuissants à cause de la violence qu’elles peuvent générer en nous.

De quoi êtes-vous profondément convaincu ? et si vous avez des convictions fortes, sur quoi sont-elles fondées ? Quelles sont celles qui favorisent votre équilibre de vie ou au contraire vous empêchent d’être heureux et épanoui ?

Enfin, prenez conscience qu’être absolument certain que vous trouverez toujours un moyen de rebondir dans la vie vous permettra de traverser n’importe quel moment difficile…

Pensez donc un instant à toutes les conséquences fantastiques qu’une certitude profondément ancrée pourrait vous apporter en renforçant vos croyances positives ! En effet, vous serez probablement plus en capacité de réussir tout ce que vous désirez dès lors que votre engagement d’atteindre votre objectif sera soutenu par le fait d’être certain que vous en êtes capables !

Entraînez-vous donc régulièrement à ressentir dans tout votre être l’émotion qui augmentera considérablement votre capacité d’agir avec succès.

Point 2 : réflexions sur le développement professionnel

Le temps est-il vraiment de l’argent ?

Si l’argent que vous gagnez vous demande du temps pour être produit, alors il va de soi que vous aurez besoin de toujours plus de temps pour pouvoir produire plus d’argent.

De même, si votre argent conditionne votre gestion du temps, c’est que vous avez laissé « les choses » déterminer combien vaut votre vie et à quel prix vous êtes prêt à la vendre…

Inversement, si votre temps n’a rien à voir avec l’argent que vous produisez, car vous avez su développer des revenus passifs ou des systèmes de gestion du temps rendant obsolètes les semaines à 60 heures d’implication personnelle, alors l’argent que vous gagnez ne dépend pas du temps que vous y passez.

Bien que la question de savoir si « le temps est de l’argent » est excellente ; la clé réside néanmoins dans le fait de savoir « combien votre vie ? ». La réponse révèlera en effet ce que vous cédez de votre temps pour obtenir l’argent que vous voulez ou, au contraire, avec quelle puissance vous vous servez de l’argent pour augmenter la valeur de votre vie sans céder un iota de votre temps…

Le temps n’est donc pas de l’argent en soi mais la jauge de valeur de votre existence. Pour optimiser et amener à son plus haut niveau la valeur de votre vie, choisissez bien vos actes et vos croyances.

Point 3 : réflexions sur le développement commercial

Un de plus.

Souvent nous sommes pressés de terminer la journée, et quand arrive l’heure ou que le dernier rdv arrive à sa fin, nous relâchons un long soupir de contentement… bien mérité !

Néanmoins, il est possible de profiter d’un apaisement plus grand et d’un soulagement plus profond encore… En posant un acte supplémentaire après ce dernier rdv ou après l’heure de fin.

Comprenez-moi bien, je ne parle pas de devenir un bourreau de travail et commencer à vous habituer à terminer à 20h au lieu de 18h. Non, certainement pas ! Je parle de faire un petit quelque chose qui, par le sacrifice que cela vous coûte, pas en temps mais en motivation, aiguisera en vous un caractère plus combatif, plus résistant, plus discipliné, plus conquérant.

En somme, un caractère axé plus sur le service et non sur le travail en soi. Ce trait de caractère vous permettra d’augmenter significativement votre atout motivation, pugnacité et détermination. Composantes qui, à elles seules, savent si bien vous aider à conclure les affaires que vous désirez faire chaque jour.

Alors, ce soir, quand vous aurez terminé votre journée, passez ce dernier coup de fil, motivez-vous et choisissez d’aller plus loin : signez ce dernier contrat, achevez cette dernière tâche, relancez ce client que vous remettez toujours à demain, etc. Bref, ce soir, dépassez vos limites !

Voilà, ce feuillet touche à sa fin, j’espère que vous y avez trouvé des informations intéressantes pour votre développement humain, entrepreneurial et commercial.


Que votre journée soit puissante et inspirée !


David Dessolis



0 vue
 

©2020 David Dessolis

Mentions légales: ​www.daviddessolis.com Dessolis David. Avenue de Castelnau 34000 Montpellier. 0763734931. ​SIRET 510 384 472 00039 APE 9609Z.

Ce site est hébergé par : Wix . Wix.com Inc. 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158. Téléphone : +1 415-639-9034.