Rechercher
  • David Dessolis

Rendez à César ce qui est à César

Point 1 : réflexions sur le développement personnel

Le mot juste possède un pouvoir insoupçonné.

Une petite phrase à méditer aujourd’hui :

« Les mots peuvent déclencher la maladie et même tuer. Pour cette raison, un médecin sage fait très attention dans sa façon de communiquer avec son patient ». Dr Cousins

Point 2 : réflexions sur le développement professionnel

Rendez à César ce qui est à César.

Vous est-il déjà arrivé que l’on vous vole « la vedette », que l’on fasse passer pour soi une de vos trouvailles, que l’on se fasse passer pour vous ? Si oui, vous avez dû avoir un mauvais sentiment ou une mauvaise pensée à l’endroit de l’imposteur ou du voleur… C’est légitime.

Pour la même raison que vous savez ce que cela produit, mais plus encore parce que c’est mal, ne tablez pas sur le génie des autres pour faire croire que vous avez eu l’idée qui fonctionne. Citez plutôt la personne concernée, et faites-en sorte d’appliquer ce qu’elle a trouvé - peu importe que vous soyez à la tête ou à la queue de l’entreprise, montrez-vous généreux, loyal et digne : ce qui est à César finit toujours par revenir à César…

Point 3 : réflexions sur le développement commercial

Le cancer de la réussite : l’indécision.

Si vous vous fiez à l’opinion d’autrui, la meilleure chose que vous en retirerez sera d’avoir fait plaisir à celui que vous écoutez. Pourtant, s’il y a bien quelque chose qui ne coûte rien et n’a aucune valeur, c’est bien l’opinion - peu importe de qui. Seules comptent les décisions, et plus exactement celles prises rapidement avec assurance, courage et détermination à les voir se réaliser. Ce type de décision fait que vous ne serez pas balloté de gauche à droite, mais qu’au contraire vous pourrez tenir le cap de votre objectif.

Ce passage est donc un rappel de ce que nous avions déjà évoqué : tous ceux qui réussissent souvent prennent leurs décisions très rapidement et en change difficilement. Inversement, toute personne n’arrivant pas à avancer ont besoin de beaucoup de temps pour se décider et de très peu pour changer d’avis, jusqu’à souvent d’ailleurs passer leur temps à en changer.

Commencez donc par aplanir toutes les décisions en cours dans votre entreprise et tranchez avec courage : donnez-vous 24h maximum. Ensuite, faites-le pour toute décision.

Voilà, ce feuillet touche à sa fin, j’espère que vous y avez trouvé des informations intéressantes pour votre développement humain, entrepreneurial et commercial.


Que votre journée soit puissante et inspirée !


David Dessolis



0 vue
 

©2020 David Dessolis

Mentions légales: ​www.daviddessolis.com Dessolis David. Avenue de Castelnau 34000 Montpellier. 0763734931. ​SIRET 510 384 472 00039 APE 9609Z.

Ce site est hébergé par : Wix . Wix.com Inc. 500 Terry A François Blvd San Francisco, CA 94158. Téléphone : +1 415-639-9034.